La nutrition : son évolution

C’est en étudiant la préhistoire que l’on peut mieux comprendre quelle doit être la nutrition humaine. En effet, il y a 20.000 ans, l’homme de (...)

En savoir

Les glucides

Les farineux, les féculents et les desserts sucrés déclenchent, au niveau du pancréas, une sécrétion d’insuline. C’est grâce à elle que le glucose, les (...)

En savoir

Protéines animales ou végétales

les proteines animales On regroupe sous ce terme : viande, volaille, poisson, fruit de mer et œuf. En permanence, des cellules meurent dans (...)

En savoir

Informez-vous

La cuisson

La cuisson

Quelle est la température idéale pour nos aliments ? Quels modes de cuisson faut il utiliser ?

Notre corps a besoin de vitamines, d’oligo-éléments et d’enzymes contenus dans nos aliments.

Cependant, la plupart des modes de cuisson détruisent ceux-ci voire même les rendent nocifs pour l’organisme.

Les modifications induites par la chaleur sont d’autant plus importantes que la température est élevée et que le temps d’exposition est long.

À partir de 110°C, les aliments subissent d’importantes transformations. Il faut donc éviter les grillades et fritures qui varient entre 300 et 700°C, le four traditionnel qui atteint 300°C, la cocotte-minute qui parvient à 140°C.

A contrario, la cuisson à vapeur douce ne dépasse pas les 95°C et préserve ainsi les vitamines, les enzymes, permet aux minéraux de rester assimilables et aux acides aminés d’être biologiquement efficaces.