KESHE - LES STYLOS SANTÉ

Comment agit ce stylo ? Les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Les traitements médicaux éliminent la maladie (...)

En savoir

Décoction - Onguent

Comment préparer ses remèdes à la maison ? La préparation des plantes médicinales sera différente selon l’usage que l’on veut en faire : - (...)

En savoir

Les ondes scalaires

Les ondes scalaires, la lumière qui nourrit et qui guérit Par le Dr vet Hervé Janecek Toutes les traditions nous rappellent que nous sommes (...)

En savoir

Informez-vous

Nutrition : recommandations

Intuition & plaisir :
- Réapprendre à se laisser guider par son instinct pour choisir ses aliments sans laisser passer l’ANALYTIQUE.

Repas frugal :
Le grand secret des centenaires c’est de manger de tout mais avec frugalité, il faut donc devenir des gastronomes et non pas des gloutons.

Mastication :
- Une grande part de la digestion commence par la salive.
- Bien mastiquer afin que tous vos aliments deviennent liquides à la déglutition.

- Éviter les aliments « trempés » (tartines dans le café, céréales ou muesli dans du lait, …) qui ont pour conséquence de nous faire avaler sans mastiquer.

Digestion :
- Les personnes ayant des problèmes de digestion avec certains aliments doivent prendre de 3 à 6 gouttes de teinture mère de mélisse dans un peu d’eau, aux début des 3 repas.
Commander de la mélisse en TM

Aliments à limiter :
Jus de fruit et de légume, soupe mixée, compote, chewing-gum, bière, confiture, café au lait, beurre.

Aliments à supprimer :
Graisses hydrogénées de coco, coprah, palme. Soja (iode), sodas, pain à plusieurs céréales, muesli, miel, pain d’épice, sirops, limonades.

Graisses :
Il est recommandé d’adapter le type de graisses ingérées :
limiter ou remplacer les matières grasses saturées (beurre, pâtisseries, viennoiseries, …) par des matières grasses insaturées (margarines BIO non hydrogénées, huile de 1ère pression à froid BIO comme : olive, colza, …)

Protéines :
- Les protéines animales doivent être présentes aux 2 repas principaux sous forme de viandes, volailles, poissons, fruits de mer, Œufs, fromages, foie de morue, ...
Chaque protéine contient un ou plusieurs acides aminés ayant un pourcentage bas. L’ensemble de tous les acides aminés sont assimilés au même niveau que le "maillon faible".
Comme le faisait nos anciens, il est donc recommandé d’associer deux protéines à chaque repas.
Exemple
- Matin : oeuf + bacon
- Midi et soir : protéine + 30 g de fromage à pâte dure.

Légumes :
- Nous pouvons consommer les légumes sous forme de crudités, de légumes mi-cuits ou de soupes de légumes en morceaux mi-cuits.

- Le légume mi-cuit garde une grande partie de ses propriétés nutritionnelles à l’inverse du légume cuit au dessus de 100°. 

- Le légume mi-cuit est surtout beaucoup plus digeste pour les intestins fragiles que les crudités. 

- Il n’est pas recommandé de mouliner les légumes ni de les consommer en jus frais. En effet, nous avons besoin de fibres « longues » pour augmenter le ballaste des selles, et donc, d’entretenir une bonne flore intestinale. 

- Cette règle s’applique également aux fruits.

Boissons :
- Boire aux 3 repas de l’eau à température ambiante. 

- Dans la journée boire 1 heure avant et 2 heures après les repas. 

- Les boissons chaudes (Ex : tisanes) ne sont plus hydratantes, même si elle ont refroidies ; elles ne peuvent donc pas remplacer l’eau naturelle chambrée. 

- Un ½ à un verre de vin rouge BIO aux repas du midi et du soir est recommandé.

Goûter, grignotage :
- Le grignotage ainsi que le goûter, à l’exception de l’enfant et du sportif (plus de 5 heures de sport hebdomadaire) sont à éviter. 

- Si faim vers 17 h, il faut augmenter les quantités ET/OU ajouter un aliment au repas précédant. Le besoin de grignoter est lié à un manque de nutriments de l’organisme.
- Éventuellement, trouver une solution à un possible problème de « stress ».

Sucres :
- Les hydrates de Carbone, les desserts sucrés doivent être mesurés. 

- Ce sont eux les responsables de la prise de poids ou du développement des maladies avec le stress. 

- Il est préférable de manger les céréales sous forme demi-complètes et si le tube digestif est en bon état, sous formes complètes.

Les légumineuses :
Elles améliorent la flore bactérienne du côlon car elles entraînent une augmentation du nombre de bifidobactéries.


Elles sont riches en folate B9, magnésium, phosphore, manganèse, potassium, fer, cuivre, zinc, calcium et sélénium. 

Les légumineuses possèdent plusieurs vitamines B (notamment la vitamine B1 ou thiamine), sont riches en antioxydants (qui peuvent lutter contre des dégâts cellulaires).


A consommer une à deux fois par semaine, en guise de repas.

Préparation maison pour décoction, infusion, onguent :
Lire l’article

Améliorer sa respiration :
Lire l’article

Homéopathie :
- Livre : Cancer et homéopathie
Dr Jean-Lionel BAGOT - Ed. Unimedica