IODE - Solution de Lugol

L’iode est un composant essentiel des hormones thyroïdiennes qui sont impliquées dans la régulation de divers enzymes et processus métaboliques (...)

En savoir

Vitamine D naturelle

La vitamine D ainsi nommée est avant tout une hormone synthétisée dans l’organisme humain à partir du cholestérol sous l’action des rayonnements UVB de (...)

En savoir

Psyllium : microbiote et prébiotiques

Psyllium : microbiote et prébiotiques Microbiote et prébiotiques Le microbiote (micro-organismes utiles à la vie) ou flore intestinale, contient (...)

En savoir

Informez-vous

Magnésium

Vaincre « la maladie symptôme » c’est bien, mais empêcher le mal de s’installer c’est mieux.
Un organisme en parfaite santé possède un système de défense extraordinaire qu’il convient de connaître au mieux pour maintenir l’immunité au plus haut niveau.
Il devient alors judicieux de maintenir notre système immunitaire en bon état pour que celui-ci reste invulnérable aux attaques d’agents infectieux.
Il a été établi que le système immunitaire est le seul système qui est à même d’enrayer toute maladie, grâce à sa capacité d’immunité naturelle et acquise qui lui permettent de produire les anticorps adéquats contre les organismes susceptibles de causer une maladie, en plus de sa capacité à produire les cellules tueuses spécifiques.

La chute de l’immunité, mais aussi la fatigue chronique, psychologique ou musculaire est souvent liée à un dérèglement du cycle de Krebs. Le cycle de Krebs n’est en fait qu’une série de réactions chimiques au cœur de nos cellules (dans les mitochondries) produisant un carburant faisant fonctionner toutes les cellules. C’est l’A.T.P (adénosine triphosphate) servant principalement dans la contraction musculaire. Le fonctionnement du cycle de Krebs dépend principalement du MAGNÉSIUM ainsi que des vitamines B1, B2, B3, B6, B9 et B12.

Le magnésium est le 2ème ion intracellulaire le plus présent à l’intérieur des cellules après le potassium.
Il participe à plus de 300 réactions métaboliques en association avec le sodium, le potassium et le calcium. 
La vitamine B6 est souvent associée au magnésium mais les antibiotiques, contraceptifs, excès d’alcools, excès de graisses la font fuir de l’organisme.

Les risques liés aux vitamines B6 de synthèse sont :
 - Troubles neurologiques avec fourmillement des extrémités
 - Vertiges, céphalées, troubles de la mémoire
 - Lésions cutanées, acné, les chocs allergiques


Le Dr Marianne MOUSAIN-BOSC montre que très souvent la carence en magnésium provient d’une cause génétique qui n’est autre qu’une anomalie du transport du magnésium dans la cellule. Cette anomalie provient de protéines de transport du magnésium identifiées sous les noms de TRPM 6 (maintient l’équilibre entre absorption digestive et élimination rénale) et TRPM 7 (permet l’entrée du magnésium, du calcium et des oligo-éléments dans la cellule).

Les bienfaits du magnésium sous forme de chlorure de magnésium ont été mis en évidence par les Docteurs Delbet et Neveu dans de nombreuses pathologies. Cependant, le chlorure de magnésium présente l’inconvénient de surcharger ou même de bloquer les reins d’une personne fragile.

L’hydroxyde de magnésium a été mis au point par le Docteur Martin Du Theil pour permettre de faire un apport de chlorure de magnésium sans jamais exercer d’action nocive, notamment sur les reins. Il peut être prescrit à tous et en périodes prolongées, quelle que soit la maladie, sans aucune contre-indication et à tous les stades de la vie (enfants en bas âge, adultes ou vieillards) et même en cas de néphrite avec albuminurie.

Télécharger le livre du Dr Martin du THEIL

Comme l’explique le Dr Martin du THEIL au début du 20 ° siècle, pour tous ceux qui décédaient dans certains hôpitaux parisiens, on procédait à l’examen systématique du poumon, et cela, quelle que soit la maladie à laquelle ils avaient succombé. Cet examen a révélé que 95 % présentaient des lésions de tuberculose, pour la plupart guéries et cicatrisées. Le microbe a donc été vaincu sans secours extérieur car l’organisme, à lui seul, a mis le bacille hors d’état de nuire.

En permanence notre organisme est attaqué par des ennemis (microbes, bactéries, virus, …). Mais notre force intérieure intelligente qui nous protége n’est autre que notre système nerveux, ou plutôt le nerf, « Le GRAND SYMPATHIQUE ».
Le grand sympathique est l’animateur suprême. C’est de lui que réside le secret de la vie.
C’est lui qui exerce son influence sur le mode d’action des leucocytes (globules blancs).

Les leucocytes ont pour mission essentielle de faire disparaître tous les agresseurs en les absorbant et en les digérant. La victoire du leucocyte dépend de sa vitalité et cette vitalité dépend elle-même du grand sympathique.

Notre immunité peut être schématisée ainsi :
 - La maladie résulte de l’insuffisance de la défense.
 - L’insuffisance de la défense résulte d’une déficience du grand sympathique.
 - La déficience du grand sympathique résulte d’un appauvrissement de la cellule nerveuse en chlorure de magnésium.


Le Dr DUTHEIL nous démontre que ce grand sympathique « fonctionne » au CHLORURE DE MAGNÉSIUM et que sans cette forme de magnésium, l’immunité chute. C’est en quelque sorte l’aliment d’entretien de la cellule nerveuse.
Ce chlorure de magnésium est donné sous forme d’hydroxyde de magnésium (en pharmacie : Magnésie San Pellegrino) qui, au contact de l’acide chlorhydrique dans l’estomac, se transforme en chlorure de magnésium à l’état naissant.
Ce chlorure qui vient de naître possède l’intégralité de ses qualités que rien n’a pu altérer car sa pureté est absolue, son énergie intacte, son pouvoir d’assimilation total.

Le chlorure de magnésium constitue un véritable aliment d’épargne pour la cellule nerveuse dont il compense immédiatement les dépenses. Le nerf grand sympathique, grâce à son énergie ainsi conservée, rend toute attaque microbienne vaine.

Le Docteur Martin du Theil avait mis au point ce magnésium sous cette forme pour soigner les cancers, mais aussi la tuberculose ainsi que d’autres affections.
Il a eu 20 années de succès dans l’utilisation du magnésium. 


ACTION DU MAGNESIUM SUR LES CANCERS

Dans les années 1930, le pronostic, après une opération de cancer, est d’autant plus réservé qu’une récidive fatale est presque systématiquement la règle, car le plus souvent l’opération a été trop tardive. Or, pendant les 10 années où le Dr DUTHEIL a soumis tous ses malades opérés d’un cancer à un traitement de chlorure de magnésium, il n’a eu à constater qu’une seule récidive.

ACTION SUR LE SYSTÈME NERVEUX

Le Dr DUTHEIL a maintes fois constaté l’heureuse influence d’une action directe du magnésium sur le moral du patient. Un organisme dont le système nerveux est sain maintient à son niveau normal la puissance de défense de l’organisme. La maladie ne peut exister sans une rupture d’équilibre du système nerveux.
Plusieurs publications scientifiques récentes ont relaté le rôle du stress et de la carence en magnésium dans la survenue de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.



Pour le Dr Marianne MOUSAIN-BOSC, grands nombres de pathologies sont en relation directe avec une carence en magnésium :

 - Douleurs abdominales, vomissements
 - Dyslexie, émotifs, hypersensibles, anxieux, pleurs fréquents, troubles du sommeil, peur du noir, cauchemars
 - Crampes, douleurs musculaires
 - Fourmillements dans les mains (canal carpien)
 - Migraines
 - Concentration, mémoire
 - Tremblement des bras ou jambes
 - Impulsivité, agressivité
 - Somnambulisme, fatigue du matin, troubles neuro-visuels
 - Malaises (avec ou sans pertes de connaissance)
 - Tics (se ronge les ongles), tics visage, tics respiratoires
 - Hyperventilation
 - Perte d’intérêt dans le sport, avec les amis
 - Tentative de fugue ou menace, comportement suicidaire

ACTION SUR LE SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE

Le système nerveux a la particularité d’agir sur la tension vasculaire comme fonction régulatrice.
À chaque contraction du cœur, le sang est projeté dans l’artère Aorte. Grâce à son élasticité, l’aorte se dilate, puis en se contractant, elle chasse le sang dans les veines suivantes et par le même mécanisme se propage ainsi par ondes successives jusqu’aux artérioles puis capillaires, d’où se dégage l’oxygène pour alimenter les tissus.
L’innervation des artères est sous la dépendance de 2 nerfs vasomoteurs, les uns dilatateurs et les autres constricteurs.
Or, les nerfs vasomoteurs sont sous la dépendance du Grand Sympathique. Les problèmes de tension artérielle résultent, dans l’immense majorité des cas, d’un trouble du Grand Sympathique.
Par ce même biais, tous problèmes de circulation, varices, bouffées de chaleur, frilosité, problèmes rénaux, urémie, diabète seront bien améliorés par le magnésium.
Le magnésium module le passage transmembranaire du calcium au niveau de la paroi interne des vaisseaux et, au niveau du cœur, il diminue l’excitabilité de la fibre musculaire.
Le manque de magnésium augmente l’agrégation des plaquettes et le métabolisme du cholestérol « mévalonate-kinase » est régulé par le magnésium.
ACTION SUR LE VIEILLISSEMENT

Les mitochondries, petites structures intracellulaires, utilisent l’oxygène du sang et brûlent les sucres apportés par les aliments pour permettre la formation d’énergie. Mais elles produisent aussi des déchets, les « radicaux libres » qui deviennent nocifs si nos défenses antioxydantes sont insuffisantes.
Le magnésium augmente l’antioxydant naturel par excellence, le « glutathion », favorisant ainsi la prévention du vieillissement en permettant une résistance au stress oxydatif.

ACTION SUR LA THYROÏDE

La baisse du magnésium diminue la synthèse d’une hormone thyroïdienne, la « thyroxine » et peut induire une hypothyroïdie.
À l’inverse, dans les hyperthyroïdies, les besoins en magnésium sont accrus par l’augmentation du métabolisme induit par les hormones thyroïdiennes et une carence en magnésium peut apparaître.

ACTION SUR L’OSTÉOPOROSE

Les taux des hormones parathyroïdiennes et de la vitamine D sont diminués lors d’une carence en magnésium et cela induit une perte osseuse avec comme conséquence un risque d’ostéoporose.
La baisse de la vitamine D est souvent secondaire au déficit en magnésium.

ACTION SUR LES TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT

Le Dr Marianne MOUSAIN-BOSC a bien montré la carence en magnésium de la mère ou du père chez les enfants spasmophiles, convulsifs, épileptiques, hyperactifs ou autistes ainsi que la carence en magnésium intracellulaire très importante chez ces enfants.
La carence en magnésium avant et pendant la grossesse joue un rôle important sur la survenue des troubles du développement de l’enfant.
La déficience en magnésium peut être due à une anomalie génétique du transport du magnésium dans la cellule.
En 2009, une étude du groupe Cochrane conclut que le magnésium a une action neuroprotectrice et prévient les retards du développement.
Les médicaments souvent prescrits chez ces enfants (Concerta ou Ritaline) sont classés dans la catégorie des « stupéfiants ».

La Magnésie San pellegrino (pas de goût) peut être prise par tous et même les animaux dans leur gamelle d’eau. Un grand nombre de personnes le prennent depuis plusieurs décennies en continu sans effets secondaires, sans perte de potassium ou autres minéraux. Bien au contraire, ils ont une santé excellente.
Il faut de 2 à 4 mois pour recharger le grand sympathique en magnésium et donc en ressentir les bienfaits.


Posologie recommandée de la Magnésie San Pellegrino :

Fin du repas du matin : ¼ de cuillère à café dans un peu d’eau

Commencer par une « pointe de couteau » la 1ère semaine (gros comme une granule homéopathique), puis augmenter d’une « pointe de couteau » chaque semaine.

titre documents joints