Magnétothérapie

Lien pour commander des aimants « NOUS VIVONS SUR UN AIMANT GEANT : LA TERRE » « L’énergie magnétique est l’énergie élémentaire dont dépend la vie (...)

En savoir

Téléphone portable

Téléphones portables confirmation affolante Ils détruisent lentement le cerveau des adultes Et rapidement le cerveau des enfants Un enfant (...)

En savoir

Informez-vous

Géobiologie

ENVIRONNEMENTS PATHOGÈNES

De nos jours, on ne fait que très peu le lien entre santé et habitat.
Or, il se trouve que notre niveau de vie est particulièrement influencé par le lieu où nous habitons.
Le terrain sur lequel la maison ou l’appartement est construit, son environnement, son orientation, les matériaux qui le composent, ses installations intérieures peuvent affaiblir le potentiel vital des personnes qui y vivent et favoriser l’apparition de déséquilibres divers.

Le docteur Hartmann, médecin allemand, spécialiste des ondes telluriques, pensait que 70 % des maladies sont conditionnées par le cadre de vie.
Ces perturbations géobiologiques sont principalement d’ordres tellurique, électrique et électromagnétique.
Les perturbations qui proviennent de la terre (telluriques) sont les courants d’eau, les réseaux souterrains (Hartmann et Curry), les failles géobiologiques, les cheminées cosmo-telluriques, les nappes phréatiques, les galeries souterraines, etc.
Celles qui sont d’origines électriques et électromagnétiques sont générées par tous les équipements électriques et électroniques. 

Le potentiel électrique de l’air est modifié au-dessus des cours d’eau souterrains.
On constate de nombreux troubles dans des maisons construites sur de l’eau.
On parle même de « maisons à cancer ».
Ce phénomène est accentué si l’eau est polluée (égouts, fosses d’aisances ou proximité d’un cimetière).
À l’aplomb d’une source souterraine par exemple, le système endocrinien s’emballe.
La thyroïde et les glandes surrénales multiplient leur activité alors que le thymus, l’épiphyse, l’hypophyse, le pancréas, les ovaires, les testicules, au contraire, fonctionnent au ralenti.

Le docteur Hartmann a observé que la santé physique et morale de l’homme dépendait en grande partie du lieu précis où il vivait et surtout où il dormait.
Il avait effectivement constaté, dans l’hôpital où il exerçait, que les patients qui occupaient certains lits avaient un taux de décès plus élevé que les autres.
Il a ainsi découvert un véritable réseau de « Murs invisibles » tel un filet dont la maille mesure environ 2 m sur 2,50 m.
Ce réseau tellurique forme, tout autour de la terre une résille électromagnétique.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que les croisements de ces rectangles sont polluants.
Le champ magnétique est beaucoup plus important à ces endroits.
C’est ce qu’on appelle un nœud pathogène.
Si votre lit se trouve sur un nœud Hartmann (croisement) vous allez être perturbé, et encore davantage si de l’eau circule sous votre habitation.
Dormir ou travailler longtemps sur un nœud suffit, au bout de quelque temps, à perturber les organes de notre corps.
Cela provoque de la fatigue, un sommeil perturbé, du stress, des difficultés de concentration, une accélération du rythme cardiaque et des maladies graves sur le long terme.

Les failles géobiologiques sont des fissures ou des crevasses plus ou moins importantes dans la matière rocheuse.
Elles sont sèches ou humides (remplies d’eau).
Les failles favorisent le passage du radon, gaz naturel actif particulièrement dangereux pour l’être humain (cancer pulmonaire par exemple).

Ceci n’est qu’un aperçu des ondes nocives pouvant perturber la santé au niveau de l’habitat.
Je conseille donc aux personnes soucieuses de leur santé de faire expertiser leur lieu de vie par un géobiologie qui saura neutraliser les ondes nocives à la vie.

Quelques conseils de base pour s’assurer un habitat sain :

  1. • Être près de la nature, des arbres. Si ce n’est pas le cas, essayez d’aller en forêt, dans la campagne le plus possible, et marchez pieds nus dans l’herbe pour vous « décharger » des ondes négatives.
  2. • Privilégier un lieu de vie calme, avec un minimum de bruits environnementaux
  3. • Que toutes les masses métalliques soient reliées à une bonne terre
  4. • Peindre vos murs avec des peintures minérales BIO
  5. • Utiliser des matériaux naturels : la pierre, le bois, la brique, la chaux
  6. • En cas de mauvais sommeil, déplacer son lit ou changer de chambre

La géobiologie, médecine de l’habitat, est une science qui prend en compte l’état de santé de l’individu par rapport à son lieu de vie.
Elle permet l’étude et la correction de manifestations localisées perturbantes afin de les rendre compatibles avec la vie. 

Radiesthésiste et Géobiologue

Bernard TENAND
Lien pour voir son site